FORUM ROCK A BILLIES FEVER

♫ FORUM ROCK N ROLL, ROCKABILLY - FORTIES & FIFTIES ♫
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LEO FENDER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PEARLY
ADMIN & Fondatrice
ADMIN & Fondatrice


Féminin Messages : 24525
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 50
Localisation : Loire Atlantique
Emploi/loisirs : Graphisme, Musique 50's & More...

MessageSujet: LEO FENDER   Lun 9 Aoû 2010 - 22:15

Clarence Leonidas Fender (10 août 1909 - 21 mars 1991) est le fondateur de la société de lutherie Fender, spécialisée dans la fabrication de guitares électriques, de basses et d'amplificateurs.

Ses guitares, basses, et amplificateurs, qui ont été créés dans les années 1950 dominent toujours la musique populaire plus d'un demi-siècle plus tard. Marshall et de nombreux autres fabricants d'amplificateurs ont utilisé les intruments de Fender comme base pour la conception de leurs produits. Fender et l'inventeur Les Paul sont considérés comme les deux figures les plus influentes du développement des instruments électriques du 20e siècle.


BIOGRAPHIE

Léo Fender est né à Fullerton, Californie, en 1909. Dès son plus jeune âge il s'intéresse aux moteurs électriques et passe son temps à construire et à réparer des postes de radios pendant ses études. Il crée sa première guitare à l'âge de 16 ans, la « leo's baby » (le « bébé de Léo »).

Après avoir travaillé pour le California Highway Department, Fender crée sa propre entreprise de réparation de radios, qu'il fera évoluer au début des années 1940 en une compagnie de guitares et d'amplificateurs avec Clayton « Doc » Kauffman. Après sa séparation d'avec Kauffman en 1946, Fender s'intéresse à l'utilisation du « corps plein » pour les guitares électriques.

En 1949 il crée la Broadcaster avec George Fullerton. Après un procès avec la firme Gretsch, qui avait commercialisé une ligne de batteries sous l'appellation « Broadkaster », le nom de la guitare est changé pour « Telecaster ». En 1951, Fender crée la Precision Bass. En remplaçant les « stand-up » non amplifiés de la contrebasse, la « P-Bass » change radicalement la pratique de l'instrument et l'essentiel des styles musicaux. La Stratocaster apparaît peu de temps plus tard, modernisant la musique. Devenant une réelle icône, cette dernière sera la guitare électrique la plus identifiable.

Ironiquement, Leo Fender n'a jamais appris à jouer de la guitare (bien qu'il ait joué du saxophone) mais il était très proche des musiciens en Californie du sud. Donc son approche à la guitare était neuve et il apporta sa propre vision de l'instrument au public. Sa technique de fixation du manche par vissage était moins coûteuse que l'approche traditionnelle et rendit ses instruments plus abordables pour le grand public que ses concurrents (principalement Gibson).

Les affaires de Fender décollent dans les années 1950, alors que les musiciens adoptent les guitares Telecaster et Stratocaster, ainsi que la basse Precision Bass.

Dans les années 1960, il continue à inventer de nouvelles guitares telles que la Jaguar et la Jazzmaster et aussi l'autre modèle de basse le plus utilisé, la Fender Jazz Bass. En 1965, Fender vends son entreprise à CBS pour 13 millions de dollars.

Dans les années 1970, dégagé des clauses de non-concurrence imposées lors de la vente à CBS, Leo Fender crée la marque Music Man, inventant notamment la StingRay Bass. En 1979, avec de vieux amis, George Fullerton et Dale Hyatt, il crée une nouvelle compagnie appelée G&L (George & Leo). En dépit de ses problèmes de santé, Leo Fender continuera à créer des guitares et des basses, gagnant toujours plus d'expérience. Il meurt en 1991 de complications dues à la maladie de Parkinson.


GUITARES

Léo Fender imagine le potentiel qu'aurait une guitare électrique à « corps plein », facile à prendre en main, facile à accorder et facile à jouer. En 1949, il commence à travailler sur ce qui allait devenir la toute première Telecaster à l'usine Fender à Fullerton, en Californie.

Même s'il ne l'admettra jamais,Léo Fender semble en avoir basé la conception sur la Rickenbacker Bakélite. Un des points forts de la Rickenbacker, son manche détachable qui rendait facile sa fabrication et son entretien, n'a pas échappé à Fender, qui était passé maître dans l'art d'améliorer des designs déjà existants. Sans surprise, son premier prototype est une guitare à micro unique avec un manche détachable en érable ainsi qu'un corps plein en bois de pin, peint en blanc.


Esquire

Don Randall, qui gère alors la société de distribution des produits Fender (Radio & Television Equipment Company), comprend les possibilités commerciales du nouveau design et projette d'introduire le nouvel instrument en tant que « Modèle Esquire ». Fender est favorable au nom d'« Esquire », disant que le nom avait une consonnance majestueuse et introduisait une certaine distinction d'avec les autres guitares.

En avril 1950, Radio-Tel commence à promouvoir la Esquire, première guitare 6 cordes de Fender officiellement introduite au public. La compagnie prépare donc son catalogue no 2, avec l'image d'une Esquire noire équipée d'un micro unique, présentée avec une housse en tweed. Une autre photo présente Jimmy Wyble, un guitariste de country, avec une Esquire jaune. Ces premiers modèles, vendus au prix de 154,95 $, seront les précurseurs de milliers de guitares Fender à venir.

Le plan marketing initial de Randall est de faire entrer le modèle Esquire dans les écoles de guitare, pensant que cet instrument pratique et au prix abordable connaîtrait le succès dans cet environnement. De plus, un bon démarrage du modèle à micro unique ferait le lit du modèle plus cher, à double micro, que Fender pense déjà lancer un jour.


Broadcaster

Fin 1950, l'usine commence à tourner à plein rendement, produisant exclusivement des Esquire à double micros. Cette décision de Fender compromet le plan marketing de Radio-Tel et force Randall à retenir les commandes pour la Esquire à micro unique et à trouver un nouveau nom pour le modèle à double micro, qui sera nommé « Broadcaster ». Les vendeurs, qui ont des commandes pour la Esquire, devront attendre que la production en grande série du modèle à micro unique commence en janvier 1951, celles-ci seront livrées le mois suivant.

Le magazine Musical Marchandise publie la première publicité pour la Broadcaster en février 1951, c'est une annonce en pleine page décrivant la guitare en détail. Elle est décrite comme ayant une coupe moderne, une « tête » de style moderne ainsi qu'un micro solo-lead dont la balance de tonalités est ajustable par le moyen de trois vis élevées.

Pour des problèmes légaux la Broadcaster deviendra la Telecaster. En effet une ligne de batteries de la marque Gretsch portait le nom déposé de « Broadkaster ».




Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


LIENS EXTERNES :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"A good song is a good song, and if I'm lucky enough to write it, well....! I get more kick out of writing than I do singing. I reckon I've written a thousand songs and had over 300 published" - ♥ Hank Williams

Revenir en haut Aller en bas
PEARLY
ADMIN & Fondatrice
ADMIN & Fondatrice


Féminin Messages : 24525
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 50
Localisation : Loire Atlantique
Emploi/loisirs : Graphisme, Musique 50's & More...

MessageSujet: Re: LEO FENDER   Lun 9 Aoû 2010 - 22:21

______________________________________________________

L'histoire de Leo Fender (1909-1991)
______________________________________________________




Leo Fender naquit en 1909 à Anaheim (comté d'Orange) dans la banlieue de Los Angeles. Il passa sa jeunesse à travailler dans les champs (son père était fermier), et la musique était alors plutôt un hobby (cours de piano, saxophone et trompette entre 1924 et 1926). Ses premiers emplois furent concierge, aide-comptable avant un intérêt pour l'automobile et de manière générale tout ce qui touchait à la mécanique et à la technologie.


C'était les débuts de l'électronique et Leo ouvrit une boutique de réparation de radios à Fullerton après avoir perdu son dernier job suite à la grande dépression des années 30. Il fut alors contacté pour des travaux de sonorisation et rencontra un musicien local, Clayton Orr Kauffman qui avait déjà travaillé pour la firme Rickenbacker. Ils inventèrent un nouveau système de change-disques, et investirent l'argent des brevets pour créer K&F, firme de construction de guitares hawaïennes (lap steels) et de petits amplis.

Doc Kauffman préféra se désister quand il fallut emprunter pour que la société grandisse. Leo s'installa à Fullerton, South Pomona Avenue, dans deux bâtiments métalliques très sobres. George Fullerton rejoignit la compagnie en 1948 alors que l'idée d'une guitare dépourvue de caisse de résonance commençait à germer. En 1949, naissaient les Esquire et Broadcaster, bien vite rebaptisées Telecaster, et la production en série fut démarrée en 1950. Les débuts furent confidentiels, puis ces guitares furent adoptées par Jimmy Briant, un artiste connu de Los Angeles qui les fit connaître lors de ces tournées. En 1953, avec le succès et l'augmentation nécessaire de la production, nouveaux buildings et arrivée de Forrest White qui prend en main l'organisation du travail.

Les années 50 sont marquées par les inventions (deux guitares bon marché, la Musicmaster et la Duo-Sonic), les innovations et les améliorations. En 1957, sort un ampli avec les contrôles grave, aigu, médium et présence, en 1958, sort la Jazzmaster avec un vibrato à blocage, en 1962, la Jaguar et en 1964, la Mustang. En 1964, l'usine Fender emploie 600 personnes pour une production de 1500 guitares (la production comporte aussi des basses, des amplis, des pianos électriques et des accessoires).

En janvier 1965, Leo Fender, miné par la maladie préfère vendre sa société à CBS. La gestion est alors axée sur la rentabilité et les bénéfices au détriment de la qualité, mais Leo reste jusqu'à la fin de son contrat.

Ce fut ensuite l'aventure MusicMan avec la construction d'amplis hybrides (lampes/transistors) et de guitares. La firme en difficulté fut ensuite rachetée par Ernie Ball, seule la partie guitares et basses fut conservée dans l'usine de San Luis Obispo.
Leo retrouva ensuite son ami George Fullerton et ils fondèrent alors G&L (initiales de leurs prénoms). Les instruments de grande qualité étaient inspirés des modèles Fender et MusicMan avec toujours des recherches pour améliorer les micros, les vibratos, l'électronique. Leo est décédé le 21 mars 1991.

La Stratocaster, équipée de trois micros et d'un vibrato date de 1954, la Precision Bass (le mot précision vient du fait que les notes sont plus justes grâce au manche avec frêtes) date de 1951, la Jazz Bass date de 1960.

Source partielle : Guitare et Claviers, Collector n° 150

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"A good song is a good song, and if I'm lucky enough to write it, well....! I get more kick out of writing than I do singing. I reckon I've written a thousand songs and had over 300 published" - ♥ Hank Williams

Revenir en haut Aller en bas
PEARLY
ADMIN & Fondatrice
ADMIN & Fondatrice


Féminin Messages : 24525
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 50
Localisation : Loire Atlantique
Emploi/loisirs : Graphisme, Musique 50's & More...

MessageSujet: Re: LEO FENDER   Lun 9 Aoû 2010 - 22:26

Tribute to Leo Fender - Trailer





Leo Fender: Life at G&L Guitars





Leo Fender inventor of the Electric Bass Guitar





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"A good song is a good song, and if I'm lucky enough to write it, well....! I get more kick out of writing than I do singing. I reckon I've written a thousand songs and had over 300 published" - ♥ Hank Williams

Revenir en haut Aller en bas
JOLIO
Modérateur
Modérateur


Masculin Messages : 4001
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 52
Localisation : Loire Atlantique
Emploi/loisirs : artisan / guitare, steel guitar, net radio, pc et bien sur le rock'n'roll 50's et tout ce qui gravite autour

MessageSujet: Re: LEO FENDER   Jeu 12 Aoû 2010 - 11:44

A savoir : Fender vient de frapper un grand coup en retournant aux sources, sous l'éffigie de la sous marque "squier" est sortie la série "classic vibe 50's"..... le nom en dit déjà long, en gros c'est quasiment la broadcaster des débuts avec un corps en pin!! manche érable 1 pièce etc ...tout ça pour moins de 300 euros INCROYABLE !!

Et c'est idem pour les basses et les stratocaster !

J'en entends (et lis ) que du bien, et comme je ne suis pas un proche cousin des Rockfeller je crois que ce sera ma prochaine acquisition .



La telecaster classic vibe


avec un vibrato Bigsby rapporté ça devrait le faire





C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison ! : Coluche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LEO FENDER   Aujourd'hui à 23:32

Revenir en haut Aller en bas
 
LEO FENDER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROCK A BILLIES FEVER :: ZICOS :: MUSICIENS, MATOS, ECHANGE DE PLANS...-
Sauter vers: